Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

Une Lady nommée Patience de Lisa Valdez

Coup de tonnerre à la cour d'Angleterre ! On vient d'apprendre que Matthew Hawkmore, frère du comte de Langley, n'est qu'un vulgaire bâtard. Le scandale fait de lui un paria maudit que nul ne saurait fréquenter... excepté Patience, sa belle-soeur, qui se sent tout de suite fascinée par cet homme dominateur et assoiffé de revanche. La belle rousse n'aspire pas au mariage ; elle n'aime que la musique. Pourtant, une autre passion va bientôt l'embraser et éveiller en elle des instincts qu'elle ignorait.

ll y a quelques semaines, en me baladant au rayon livres dans mon supermarché, j'ai eu envie d'un J'ai lu pour elle. J'apprécie énormément cette collection pour la qualité de ses traductions et celle de ses textes. De fait, mon choix s'est porté sur deux romans, l'un que je n'ai pas encore commencé et celui-ci. Autant le dire tout de suite, je n'ai pas, mais alors pas du tout aimé ma lecture ! Mais bon au moins, j'ai de quoi blablater pour le très bon rendez-vous de Stephie, du blog Milles et une pages, Le premier mardi, c'est permis.

Matthew Hawhore est devenu le nouveau mouton noir de la cour d'Angleterre. En effet, toute la bonne société anglaise a découvert que ce lord anglais est, en réalité, un batard, le fils du jardinier. Il devient alors la risée de l'aristocratie et tous ses amis et investisseurs lui tournent le dos. Sa fiancée le quitte et il se retrouve seul. Mais une femme va lui tendre la main (et s'en servir pour lui faire plaisir, ah non oups, je prend trop d'avance dans le récit) : Patience.

Alors comment parler de ce récit en quelques phrases...Les deux héros, qui se connaissent déjà depuis quelques mois (le frère de Matt s'est marié avec la soeur de Patience, qui s'appelle, tenez vous bien : Passion (oui je pense sérieusement que les parents des soeurs devaient avoir fumé des champignons quand ils ont choisi ces noms, mais bon, je vais y revenir)), sont irrémédiablement attirés l'uns par l'autre et vont vite finir par jouer à touche pipi pendant les deux tiers du roman (parce que bon Patience, qui est chaude comme la braise, pardon qui est très attirée par Matt, tient quand même à sa petite réputation), le tout sous fond de machination sordide que fomente Matt pour se venger de son ex futur beau-père (en gros le père de son ancienne fiancée qui est une vrai ordure). Je m'arrête là au cas où certains d'entre vous serez quand même tenter de lire ce roman, mais sachez quand même qu'en gros l'intrigue s'arrête là ! Il ne se passe quasiment rien dans ce roman et on s'ennuie du début à la fin.

Il y a un élément qui m'a énormément dérangé lors de ma lecture, et c'est là que je suis en faute malheureusement car je n'avais pas du tout compris cela en lisant la 4ème de couverture, c'est le côté BDSM du roman. Parce que d'une part, la soumission, bondage, et autre pratiques sexuelles du même genre, ce n'est vraiment pas ma tasse thé et d'autre part, car ces pratiques sont mises en avant à l'extrème durant tout le roman, mais alors quasi du premier chapitre jusqu'au dernier. Et franchement, je n'arrive pas à comprendre comment une femme peut accepter de supporter tout ça (surtout que le Matt, il n'y va pas avec le dos de la cuillère dans le genre : “je-suis-le-mâle-je-suis-supérieur-à-toi-alors-toi-petite-femelle-sans-importance-tu-dois-m'obéir-et-si-je-prend-mon-pied-à-te-soumettre-toi-aussi-tu-dois-prendre-le-tien”). Pour vous mesdames, admirez un peu le machisme de ce très cher Matt :

  • Matt commence à caresser Patience et après lui avoir couper ses vêtements avec un couteau, l'attache à son lit et la laisse en plan pour aller jouer au poker avec ses amis. La jeune femme qui arrive à se détacher, décide de rester dans le lit. Pourquoi ? Eh bien voici la réponse de Patience et la réaction de Matt : "Non...Parce que je voulais rester. Et au bout d'un moment, je me suis sentie reconnaissante." (What the Hell ?! Non mais franchement, reconnaissante d'être abandonnée pendant des heures ?). Réponse de Matt : "C'est très bien que tu ressentes de la gratitude, c'est un excellent préliminaire (Ah bon, pas chez moi en tout cas !). Maintenant, tu vas faire exactement ce que je te dis."
  • "Quand tu auras appris que la soumission et l'obéissance peuvent engendrer de la fierté, tout ira bien. (C'est bizarre, moi je pensais que c'était le contraire mais bon). Pour le moment, pense à ce collier comme à un tremplin. Il sert seulement à te rappeler où est ta place, et que je peux t'attacher quand je le décide".
  • "Tu devras toujours être disponible, à mon égard." [...] Ton sexe et tes fesses devront m'être accessibles à tout moment. (Bon, je vais m'arrêter là, parce que je sens que ça m'énerve, rien que de recopier les citations !)

Pour enchaîner (quel mauvais jeu de mots hihihihi), je peux maintenant vous parler de l'autre sujet qui fâche dans ce roman : ses personnages. Matt, vous l'aurez compris, ne m'a pas du tout plu. Détestable, macho, immature (“oh la la, tu t'es moqué de moi et de ma famille, je vais me venger !), pas du tout romantique ni craquant, bref pour moi, tout le contraire d'un homme qui me plait. Là, déjà, ça partait mal et puis bon, je me suis dis : “à la limite, si l'héroïne est intéressante et captivante, ça devrait passer”. Oui sauf que l'héroïne est tout sauf captivante. Au début, on veut nous faire croire que Patience (non, je ne me remets pas de son prénom, mais je vais y revenir) est une femme forte et indépendante, or force est de constater qu'au contraire, on se retrouve face à une jeune fille naïve, soumise et sans aucune volonté propre. Et moi, si il y a quelque chose que je déteste chez une héroïne, en particulier dans la romance, c'est cette passivité. De fait, forcement, quand on n'accroche pas plus que cela aux personnages principaux, le reste ne suit pas et je pense que c'est aussi pour cette raison que cette lecture ne m'a pas tout convaincue. Les personnages secondaires sont malheureusement presque inexistants, à part bien sûr le frère de Matt et la soeur de Patience, Passion (ça va vous suivez, avec tous ces noms ridicules ?!), mais qui sont eux peu présents car déjà les héros du premier roman de l'auteure : “Une lady nommée Passion”. Dommage, car cela aurait largement contribué à rendre l’atmosphère de ce roman un peu plus vivante et agréable.

Petite aparté “ressenti de lecture”, car tout au long du roman, j'ai eu du mal avec le choix des prénoms des héroïnes, alors là, je me permets de vous poser la question directement : Est-ce que vous aussi vous trouver que ces prénoms ne sont pas du tout approprié ou c'est juste moi ? Non et puis il faut dire aussi que l'auteure s'en donne à cœur joie avec les blagues pourries concernant Patience. Extrait : "De la patience, Patience ? Si tu savais à quel point, j'ai été "patient" !"

Deuxième petit aparté, historique cette fois-ci, car, c'est bien connu, je ne suis animée que par la soif de culture hein...Bref, dans le roman, à un moment Matt demande à Patience comment elle est devenu experte en plaisirs buccaux et  celle-ci lui répond : "Mais j'ai connu des gadgets ! Et je peux te dire que je suis devenue experte" (et c'est là que je me suis dis que le truc partait vraiment en cacahuètes.). De fait, je me demande bien, et là je fais appel à vous dear readers pour me répondre, à quoi pouvait bien ressembler les gadgets sexuels datant de la Régence Anglaise. Hum, question à méditer !

Quelques notes enfin sur le style de l'auteure, qui est ma foi, somme toute assez quelconque. Certes, les dialogues sont bien tournés, les description assez imagées et le tout se lit très bien mais je ne garderais certainement pas un souvenir impérissable de cette lecture ou de ce style !

Bref, vous l'aurez compris, les romances où l'héroïne est traitée pire qu'un chien, très peu pour moi ! Une lady nommée Patience fut une déception. Le récit ne m'a guère passionnée, les personnages furent pour moi, trop antipathiques pour que je puisse m'y attacher. Un beau raté !

Star1

Une Lady nommée Patience de Lisa Valdez
Titre VO : Patience
Romance érotique - Editions J'ai Lu - 441 pages
Où l'acheter : Une lady nommée Patience

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cheryl 17/09/2013 14:46

Merci pour cet avis qui m'a beaucoup fait rire ! Je n'ai pas lu ce roman, mais les citations ne m'en donnent guère l'envie. C'est tout de même bien difficile de trouver un roman sentimental qui ne
tourne pas à la parodie... Et en effet, les prénoms des deux soeurs sont vraiment bizarres !

Evy 19/09/2013 09:37



Ah ben ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à trouver ces prénoms étranges !



Joanna 16/09/2013 14:45

Je ne me lasse pas de ton blog, même si contrairement à d'autres tu n'écris pas tous les jours, je trouve tes articles d'une grande qualité, et très bien rédigés. En plus je ne sais pas si c'est
moi ou bien il y a de moins en moins de blogs qui parlent de romance et de chick-lit?!

Evy 19/09/2013 09:38



MErci beaucoup ! C'est vrai que la chick-lit est assez peu populaire en ce moment et c'est bien dommage, en
revanche, la romance revient pas mal à la mode !



Stephie 05/09/2013 20:06

Ah... les Passion intense, c'est quitte ou double... Pour les prénoms, je suis certaine que c'est plus courant dans le pays d'origine

Evy 08/09/2013 10:07



Oui c'est certain, on voit souvent des personnages appelés Prudence, Faith, ce genre de chose, mais je trouve que ça passe beaucoup moins bien en français !



Noukette 04/09/2013 22:01

J'ai lu le premier tome, Une lady nommé Passion... Curieusement, j'ai adoré !

Evy 08/09/2013 10:08



Ah et dans ce premier tome, le côté SAdo-Maso était aussi important que dans celui-ci ?



jerome 03/09/2013 19:56

Bon ben non alors, rien qu'à te lire je sais déjà que ce livre ne passera pas par moi.

Evy 08/09/2013 10:08



Oui je pense que tu peux passer ton tour sans problème !



Malou 03/09/2013 16:04

Waou ! Mais t'as dû te tromper de case ! Ton livre tu ne l'a pas déniché dans le rayon romance mais dans la case bonne blague ! Dingue comment je n'aurais pas supporté non plus cette lecture et
comme tu sais parfois même ne lisant vos avis "négatifs" cela ne m'empêche en aucun cas de lire un auteur ou un sujet préférant aussi m'en faire ma propre idée mais là pas envie de perdre mon temps
je ne sais pas ce que je pourrais y trouver ! Trop drôle tu me laisses dans l'intérogation : à quoi pouvaient ressembler les gadgets de cette époque hi hi ! beurk ! Et au moins si une histoire est
un peu tirée par les cheveux parfois on a la chance de croiser dans les lignes de bons personnages mais là même pas ! Tu parles de sacrés prénoms elle en a fait exprès cette auteure pour le côté
blaque 100% ! Merci pour ton billet et bonne rentrée à toi bisous

Evy 08/09/2013 10:09



MErci beaucoup à toi aussi d'être passée !



Parthenia 03/09/2013 14:28

zut et rezut ! je voulais te proposer "banane" pour le gadget sexuel mais ça ne devait pas être importé à Londres au temps de la Régence, non ?
et effectivement, je confirme : les prénoms des héroïnes sont extrêmement ridicules...

Evy 08/09/2013 10:09



Lol la banane oui pourquoi pas, mais je ne pense pas que ce soit de ça que parlait Patience !



Alice 03/09/2013 12:38

Bon... Ce livre était dans ma wishlist mais je vais l'enlever tout de suite ! Ce genre de relation, non merci. Pourtant, certains rapports de forces dans le sexe ou la séduction, ça ne me déplaît
pas. Mais si c'est ça tout le long du livre et que le mec est un total macho. C'est non, non, non.
Merci pour ta chronique, grâce à elle, je vais m'éloigner de ce livre qui m'aurait tout sauf plu ^^

Evy 08/09/2013 10:19



De rien ! Je te conseille vraiment de passer ton tour si tu n'aimes pas ce genre de relation !



Tam-Tam 03/09/2013 11:39

c'est toujours rageant quand on tombe sur une romance qui décoit à ce point!
et puis cette tendance BDSM en allusion dans les livres de plus en plus régulière, ca me ferait presque lever les yeux au ciel, pas toi?

Evy 08/09/2013 11:14



Ah mais là je levais les yeux au ciel presque à chaque page et j'avais plus qu'envie de jeter mon livre à travers la pièce !



Candyshy 03/09/2013 10:50

merci pour cette avis bien complet et qui a su me faire rire, oui désolée c'était pas trop le but mais au moins tu relates bien ton ressenti et franchement j'avais envie de tenter ce livre, je vais
m'abstenir !!!!
Alors un grand merci :)

Evy 08/09/2013 11:15



Mouahahaha tant mieux si il t'a fait rire alors



cindy 03/09/2013 10:32

Je comprends ta souffrance :) Rien qu'à lire les extraits, je passe mon tour ! Et pour de la bonne romance historique -en tout cas, j'en suis au tome 2 et c'est très chouette ^^- je te recommande
"les fantômes de Maiden Lane" d'E. Hoyt, aussi chez J'ai Lu.

Evy 08/09/2013 11:15



Ah je note cette saga alors !