Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

9780061626319.jpg

 

Splendour

 

Anna Godbersen

 

(Site Web)

 

Anna%20resized

 

Plus de romans de cette auteure

 

The luxe (Tome 1)

Rumours (Tome 2)

Envy (Tome 3)

 

Été 1900. À New York, Elizabeth cohabite avec un époux qu’elle n’aime pas, pour assurer un avenir à l’enfant qu’elle porte. Diana s’enfuit à Cuba, à la recherche d’Henry, son grand amour.
Carolina l’ancienne servante réalise son rêve : désormais c’est elle, la favorite de la haute société new-yorkaise. Penelope se console de l’indifférence d’Henry en acceptant les avances du sublime prince de Bavière.
Mais les fantômes du passé risquent fort d’empêcher nos héroïnes de vivre les nouvelles existences qu’elles se sont choisies…

 

LigneFleur

 

Plusieurs mois après ma lecture, je vous parle enfin de ce roman dont j’ai écrit trois fois la chronique sur papier mais que j’ai ensuite égaré à chaque fois (ou plutôt rangé mais comme je ne me souviens plus où… Call me lightheaded ! ). Bref, vous m’excuserez si je reste assez vague mais j’ai oublié certains détails. Cependant je vais m’efforcer de rassembler le plus possible mes souvenirs pour vous parler de ce roman de la façon la plus complète possible.

 

Après Envy, nous avons laissé nos quatre jeunes filles dans des situations délicates. Diana s’était enfuie de chez elle pour retrouver Henry qui s’est engagé dans l’armée. Pénélope, délaissée par son mari, se retrouve seule et décide de se jeter dans les bras d’un prince européen pour échapper à l’ennui. Lina, elle, vit un véritable conte de fées car elle a finalement trouvé l’amour. Mais cette romance résistera-t-elle à des révélations sur son passé ? Élisabeth se retrouve mariée avec un ancien associé de son père pour sauver son honneur et celui de l’enfant qu’elle porte. Mais un mariage sans amour peut-il durer ?

 

Dans l’ensemble, je suis ressortie plutôt satisfaite de ce roman qui clôt une saga dont la qualité est plus que variable (seul le deuxième tome m’a particulièrement plu). Le récit est bien mené, avec toujours beaucoup d’événements et d’actions qui rythment chaque chapitre (c’est pour cette raison que j’aime beaucoup l’alternance de point de vue car ce procédé permet de suivre les histoires de plusieurs personnages en même temps). Mais ce tome, c’est avant tout le volet final des aventures des quatre jeunes filles. A chacune une fin en adéquation avec son caractère même si pour Diana, je n’ai pas pu m’empêcher de penser : « tout ça pour ça ! » (Spoiler : j’avoue que pour la shippeuse que je suis, je suis restée sur ma faim avec le départ de la jeune femme en Europe et le souhait d’Henri de rester à vivre aux côtés de Pénélope. Je n’ai pas du tout compris son choix : quand on aime une personne autant qu’il semblait aimer Diana, on ne choisit pas de la laisser partir). Vous l’aurez donc compris, j’ai aimé le récit mais j’ai trouvé le final un poil décevant. Malgré tout, le roman reste captivant.

 

Côté personnages, j’ai été agréablement surprise dans la mesure où Splendor est vraiment le seul tome de la saga où j’ai senti qu’ils évoluaient vraiment. Que ce soit Pénélope, Lina ou Diana, ces trois jeunes filles perdent leurs œillères et ouvrent enfin les yeux sur leur comportement. Alors certes parfois il s’agit juste d’une prise de conscience forcée par les événements mais il n’empêche qu’il est bien agréable de voir enfin des changements chez ses personnages qui m’ont souvent agacé au cours des romans précédents de par leur attitude puérile, égoïste et enfantine. La seule qui, à mon avis, reste toujours fidèle à elle-même et qui m’aura paru apathique et fade pendant les quatre tomes, c’est Élisabeth. Si on sent un regain de volonté vers la fin du roman, il faudra quand même qu’un personnage masculin vienne la sauver pour que la situation se termine bien pour elle.

 

Je ne vais pas m’étendre plus sur la plume de l’auteur, qui reste toujours très agréable (on ressent beaucoup de poésie dans l’écriture d’Anna Godbersen) et fluide. Le roman se lit très vite et on est vite captivé par le récit. Cette plume reste donc un des très bons points du roman.

 

Splendor est un roman qui clôture bien la série The luxe. Le récit nous offre un final un peu décevant mais qui finalement respecte bien l’esprit de la saga. Mais ce tome nous présente également une véritable évolution des personnages et une jolie plume, ce qui rend la lecture très agréable.

 

Un petit mot enfin sur l’ensemble de la saga, que j’ai trouvé assez réussie même si certains tomes sont vraiment en dessous des autres (le premier et troisième tome, par exemple, sont relativement peu captivants). Néanmoins, les personnages, le décor et la plume de l’auteure valent le détour. Je conseillerais cette saga surtout aux lectrices de romance aimant le côté historique/girly.

 

Star4

 

Titre VF : Vénéreuses

Jeunesse, Chick-lit - Penguin Books - 391 pages

Où l'acheter : Splendour: A Luxe novel & Splendour en VF

 

challe10

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article