Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

Girls of paper and fire de Natasha NGan

Each year, eight beautiful girls are chosen as Paper Girls to serve the king. It's the highest honor they could hope for...and the most cruel.
But this year, there's a ninth girl. And instead of paper, she's made of fire.
Chaque année, huit filles sont choisies pour devenir des Filles de Papier afin de servir le roi. C'est le plus grand honneur qu'elles pouvaient espérer... et le plus cruel.
Mais cette année, il y a une neuvième fille. Au lieu d'être faite de papier, elle est faite de feu.

Traduction de la 4ème de couverture par mes soins.

J'ai eu la chance de recevoir fin 2018 ce magnifique livre en VO dans une box littéraire que je conseille à tous, la Fairyloot. Elle était accompagnée de jolies goodies (qu'est-ce que j'aime les box anglophones pour ça ! Elles font toujours des chouettes trucs en produits dérivés) et pourtant, j'ai laissé ce titre traîner dans ma bibliothèque pendant de nombreux mois. Il aura fallu le confinement pour que je me lance et je regrette simplement une seule chose : avoir attendu aussi longtemps pour avoir ouvert ce roman. Mon tout premier coup de cœur de 2020.

À Ikhara, trois castes cohabitent : la caste des Papiers, les plus démunis et qui servent presque d'esclaves aux deux autres, la caste de la Lune, créatures mi-humaines et mi-démons et la caste des démons, aux attributs d'animaux, qui règne sur l'ensemble du territoire. Dans cet endroit sombre et effrayant, quelques années après la disparition de sa mère, c'est au tour de Lei d'être enlevée par les gardes du roi. Elle va devenir la neuvième fille de Papier. Durant un an, elle sera en compétition avec huit autres filles pour devenir la nouvelle concubine du roi démon. Mais dans cet atmosphère plus dangereuse que son petit village natale, Lei refuse sa condition et doit trouver un moyen de lutter contre les démons qui l'entourent.

Contenu de la box Fairyloot


Je vais tout d'abord commencer cette chronique en précisant une petite chose : ce roman n'est pas exempt de défauts. Même si j'ai eu un coup de cœur pour l'histoire et surtout la romance, certains éléments m'ont quand même fait tiquer. On citera d'abord le décor du roman, le monde magique créé, qui, s'il est bien fourni n'est cependant pas assez détaillé. De fait, j'avais tendance à avoir parfois du mal à suivre. De même, j'ai trouvé l'ensemble très contemplatif. Cela ne m'a pas dérangé outre mesure mais l'ensemble est un peu long à démarrer et finalement, mise à part les tous derniers chapitres, il ne se passe pas grand chose dans le roman.

Mais tout le reste vaut largement le détour. J'ai apprécié l'histoire en elle-même et en particulier le fait que l'auteure ose aller plus loin que d'autres auteurs de YA.  Contrairement à toutes ces histoires de dystopies ou de fantasy où un harem est mis en place autour d'un seul personnage masculin et où la réalité est clairement édulcorée, ici, on est dans la réalité crue des choses et cela m'a particulier retourné. Certes, les scènes de viol sont juste suggérées mais elles ont un impact absolument poignant. L'auteure a choisi un univers sombre, terrifiant et réaliste et il faut vraiment saluer ce parti pris.  

Autre excellent point, les personnages. Très bien écrits, attachants, assez différents les uns des autres, je les ai trouvé très réussis. Lei, l'héroïne m'a surprise. Généralement dans ce genre de récit, l’héroïne finit par avoir des supers-pouvoirs ou une particularité spéciale mais ici, elle reste une fille ordinaire et j'ai aimé ce côté simple et original à la fois. Sa force c'est sa résilience. Un beau message, je trouve. Cependant, elle n'est pas mon personnage préféré. Je crois que mon coup de cœur a été décerné à Wren. J'adore ce genre de personnages, un peu mystérieux, ténébreux qui cache un cœur d'or. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et offrent une belle brochette de personnalités différentes. Un vrai plus. 

Mais ce qui m'a fait couiner de plaisir, c'est la romance. Il faut dire que déjà, il est rare de trouver des romances FF dans la fantasy (YA ou non) mais en plus celle-ci est particulièrement bien écrite. J'ai adoré découvrir avec Lei ses sentiments pour Wren. C'est une romance authentique et sincère. Elle m'a semblé absolument naturelle et j'ai apprécié l'alchimie entre les deux héroïnes. J'ai d'ailleurs hâte de me procurer la suite pour découvrir ce qu'il va advenir d'elles. 

Quelques notes enfin, sur le style de Natasha NGan. Là encore une belle surprise. Malgré son côté contemplatif, le roman se lit vite et de manière fluide. Passé le premier quart du roman, j'ai dévoré la suite en moins d'une journée, c'est dire ! Mention spéciale pour la description des sentiments, particulièrement réussi dans ce roman.

Girls of paper and fire est un beau coup de coeur. Une lecture addictive, une histoire prenante et un duo de personnages original. Je ne sais pas si une traduction française est prévu mais j'espère que cela sera le cas afin qu'un plus large public puisse découvrir ce beau roman. 

Girls of paper and fire de Natasha NGan
Girls of paper and fire de Natasha NGan

Girls of paper and fire de Natasha NGan
Fantastique - Editions Hodder & Stoughton - 385 pages
Où l'acheter : Girls of Paper and Fire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karine 16/05/2020 15:27

Je le lirai si j,ai envie de romance, en me fichant du contexte autour!