Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

La fille des templiers. Tome 1 de Mireille Calmel

19 mars 1314. Jacques de Molay, le dernier grand maître de l’Ordre du Temple, est brûlé en place publique.
Il a été condamné par le roi Philippe le Bel qui reproche aux Templiers de dissimuler un fabuleux trésor.
Mais le jour du supplice, une colombe dépose un message entre les mains du souverain.
C’est la malédiction, terrible : le Roi et ses fils paieront pour ce crime !

Huit ans plus tard…

15 juillet 1322. Une jeune paysanne, Flore Dupin, est pourchassée par les soldats de Charles IV.
Quel secret détient-elle ?
Qu’a-t-elle à voir avec l’ordre du Temple ?
Un homme lui confie :
– Avant de mourir, le roi a prononcé ton nom !

Quand j'ai eu l'occasion de découvrir le premier tome de la nouvelle saga de Mireille Calmel (qui est sûrement mon auteure favorite de romans historiques), je n'ai pas hésité et comment vous dire, dear readers, que je n'ai pas été déçue. Ce roman est une vraie réussite ! 

Flore Dupin est une jeune campagnarde sans histoire. Elle s'apprête à se fiancer à Gabriel, le meunier de son village, sans grand enthousiaste. Quand les soldats du roi Charles IV s'élance à la poursuite de toutes les Flore Dupin de France, la vie de la jeune femme s'en retrouve bouleversée et plongée dans le chaos le plus total. 

Ah la la que j'aime Mireille Calmel ! Si je savais que je passerai forcement un excellent moment en compagnie de ce livre, je ne m'imaginais pas l'apprécier autant. La fille des Templiers est, pour moi, son meilleur roman depuis Le lit d'Aliénor

Il possède tout ce qu'il faut pour séduire le lecteur :

  • Une intrigue riche et complexe, savamment distillée et qui tient en haleine de la première à la dernière page,

C'est certainement ce que je retiendrai le plus de ce roman. Le récit m'a plu. J'ai aimé le côté historique mélangé à l'énigme qui a traversé les siècles. L'ensemble tient bien la route et on se prend au jeu d'imaginer moult scénarios qui pourraient expliquer les différentes arcs narratifs de l'histoire. Et que dire de cette fin qui donne terriblement envie de se jeter sur la suite ! Damned, elle n'est pas encore publiée !

  • Un univers historique extrêmement bien documenté,

J'admire véritablement le travail de fond effectué par l'auteure. On sent beaucoup, beaucoup d'authenticité et de réalisme dans son récit et notamment dans ses descriptions. C'est bien simple, l'univers est totalement immersif et l'on se croirait plongé dans la France du Moyen-Age, l'espace de quelques instants de lecture.  

  • Une palette de personnages extrêmement bien construite.

C'est souvent ce que j'apprécie dans les récits de cette auteure, elle nous dresse de formidables portraits de femmes et ce premier volet ne fait pas exception. Si j'ai apprécié découvrir le personnage mystérieux de Flore, c'est surtout celui de Jeanne (mais également celui de sa mère, même s'il est moins présent dans l'histoire) qui a vraiment capté mon attention et qui m'a conquise du début à la fin du récit. Les autres personnages ne sont pas en reste, Armand en tête, qui me semble plus paradoxal que ce qu'il semble être. 

  • Un style travaillé, mélodieux et très plaisant à lire.

Il n'y a pas à dire, Mireille Calmel possède de formidables talents de conteuse. Ses mots glissent tout seuls sur les pages et le lecteur ne peut que dévorer en quelques heures son roman. J'apprécie son style très direct et fluide tout en étant emprunt d'expressions d'époque, qui rendent le tout très tangible. 

La fille des Templiers fut une excellente lecture. Un premier tome captivant et qui amorce une suite tout aussi palpitante. Je vous le recommande ! Une lecture idéale pour la saison estivale qui se profile ! 

La fille des templiers. Tome 1 de Mireille Calmel

La fille des templiers. Tome 1 de Mireille Calmel 
Historique - XO éditions - 384 pages
Où l'acheter : La fille des Templiers

D'autre(s) roman(s) de cette auteure : 
Le lit d'Aliénor
Le chant des sorcières. Tome 1
Le chant des sorcières. Tome 2
Le chant des sorcières. Tome 3
Les lionnes de Venise. Tome 1
Les lionnes de Venise. Tome 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anwen 17/01/2019 06:45

Bonjour,
Permettez deux à propos des Templiers, merci.
Des Croisades aux Templiers...
Pendant les Croisades, on avait retrouvé la tradition sacrée, l'histoire réelle du Sinaï, le Buisson ardent et la personnalité de Hévah. Le 25ème degré des Mystères fut créé par des chevaliers qui, étant en Palestine, avaient trouvé des Israélites captifs des Musulmans et les avaient délivrés. Ceux-ci, en reconnaissance leur firent connaître la tradition du Serpent d'airain, qui s'était perpétuée en Judée, et alors ces croisés, émerveillés de cette lumière apportée à leur esprit, abandonnèrent leurs anciens préjugés et se dévouèrent à l'étude des sciences antiques et au culte de la vraie Divinité HÉVAH, en même temps qu'à la délivrance des captifs. Ce fut l'origine de la fondation de l'Ordre des Templiers.
Le Serpent d'airain représente la tyrannie, l'intolérance et la superstition ; il entoure le T, symbole de la Divinité féminine ; c'est la persécution sous toutes ses formes, il est l'ennemi de l'Ange de lumière Hévah-Lucifer. Mais la vertu triomphera fatalement du vice, les persécutions prendront fin, et la vérité sera connue.
Dans ce grade, on rappelle l'éternité du Cosmos et on précise l'œuvre du grand Architecte : la Déesse-Mère, qui crée l'enfant et organise le monde.
[...]
Nous avons montré comment l'Ordre des Templiers fut fondé et comment, dès son origine, il se soumit à la souveraineté du Saint-Siège. Nous devons penser que cette soumission ne fut qu'une mesure de prudence, nécessaire dans un temps où l'on n'avait de sécurité qu'en s'abritant sous l'autorité de l'Église.
Mais nous voyons que l'Ordre des Templiers, aussitôt qu'il devient puissant, au lieu de suivre le dogme catholique, fait un retour complet vers l'ancienne religion théogonique et se constitue en société secrète.
A quoi faut-il attribuer cette conversion ? Est-ce l'austérité du régime, qui fait faire le serment de chasteté à des jeunes gens d'élite, qui par là les ramène à la saine raison ? Est-ce une influence étrangère ?
On prétendit que ce changement était dû à l'influence des Ismaélites, qui avaient reparu en Orient et s'étaient reconstitués en société. En Syrie, on trouvait leur secte florissante en 1326. Ils ne disparurent jamais complètement, du reste, et l'on trouve encore, à notre époque, quelques sectes dont ils sont l'origine.
Des relations intimes unirent les Ismaélites et les Templiers. Ils avaient la même organisation, la même hiérarchie de grades, le même costume blanc et rouge. Ils professaient la même doctrine et vouaient la même haine à l'erreur que le Catholicisme et l'Islamisme représentaient : l'adoration d'un Dieu unique, mâle, et, pour protester contre ce dogme, les Templiers avaient une Divinité féminine représentant l'ancienne Déesse porte lumière, la Vénus-Lucifer. Ils enseignaient que c'est Lucifer, « l'Esprit », qui est l'organisateur de l'Univers, le Grand Architecte qui met toutes choses à leur place et crée l'ordre.
C'est le mauvais principe, son contraire, représenté par l'homme fourbe, qui crée le désordre en se déclarant Dieu et en se faisant adorer et obéir.
Ils avaient pour emblème un aigle double, blanc et noir, représentant les deux Principes, bon et mauvais, qui règnent dans le monde.
Vénus-Lucifer (la Femme) est l'Être par excellence, c'est Elle que l'homme doit adorer ; toute adoration du principe mâle conduit l'homme à la sodomie morale et physique, considérée comme le plus honteux des crimes.
Suite : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/les-templiers.html
Cordialement.

Marie 24/08/2018 22:52

J'avais entendu parler de ce livre à sa sortie et je me tâtais pour le commencer car j'avais peur que Calmel soit en panne d'imagination à force d'écrire des livres supers... mais ton avis me convins du contraire !