Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? de Lucie Castel

Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire.
Cette destination, elle ne l’a pas choisie.
Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné.

Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d'un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent... ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe...

Je l'avoue, c'est le titre (original et intriguant) et la couverture (so british !) qui m'a fait craquer sur ce roman. Ajouter à cela le fait que j'avais beaucoup entendu parler de Lucie Castel (en très très bien), il n'en fallait pas plus pour que je me jette sur ce roman ! Finalement, je ressors un peu mitigée par ma lecture mais j'en retire néanmoins d'excellents points.

Sofia dirige une galerie d'art à Monaco. Suite à un drame personnel, son patron et mentor l'envoie se ressourcer dans un hôtel de luxe en plein cœur de l'Ecosse. Dans ce cadre idyllique, elle fait la connaissance de Lachlan, écossais taciturne et mal-élevé, qui risque fort de lui mettre les nerfs - et les émotions - en pelote. 

Pour tout dire, je suis un peu embêtée pour parler de cette lecture. Il y a de très bons éléments dans ce roman mais il y a aussi pas mal de choses qui m'ont gênées. Faisons un peu les comptes. 

Dans les points positifs, on notera tout d'abord le décor. Vous le savez sûrement mais je voue un culte à l'Ecosse et mon rêve absolu serait de partir m'installer là-bas et d'écrire toute la journée dans ma petite maisonnée que j'aurais achetée sur l'île de Skye. Bref, je m'égare. Mais en tout cas, je dois avouer que j'ai beaucoup beaucoup apprécié les décors choisis par l'auteure et pas seulement car elle met à l'honneur le pays de mon cœur mais aussi parce qu'elle a parfaitement su le décrire. Par ailleurs, l'hôtel est également un lieu splendide et parfaitement dépeint.

Ce que j'ai également beaucoup apprécié, ce fut le duo de personnages principaux : Lachlan et Sofia. Deux êtres abîmés par la vie, deux êtres fortement attirés l'un par l'autre, deux pièces cassées qui tentent de se réparer. Un couple avec beaucoup de charisme et d'alchimie. Bref, deux personnages que j'ai aimé découvrir et que j'ai pris plaisir à suivre dans leurs aventures. 

Enfin pour les points à retenir de ce roman, on parlera également du style de Lucie Castel, que je découvrais. Autant vous le dire tout de suite, je pense que c'est ce qui m'a le plus marqué durant ma lecture. Un style travaillé, fluide et terriblement caustique. Le ton "doux-amer" distillé tout au long du roman vaut le détour et je pense que je lirai avec plaisir tous ses autres romans car elle possède un style qui m'a vraiment interpellé. 

Passons maintenant à ce qui m'a déplu durant ma lecture... Tout d'abord, j'ai eu beaucoup de mal avec le récit en lui-même. Le début est un peu trop fouillis à mon goût et j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, qui d'ailleurs peine quand même à démarrer et se finit un peu trop rapidement à mon goût. De plus, je n'ai pas vraiment compris certains choix narratifs. Par exemple, pourquoi porter l'attention du lecteur sur l'enfance de Sofia si on n'explique pas vraiment ce qui lui est arrivé au départ ? J'avoue que cela m'a laissé sur ma faim et m'a quand même frustrée.

Par ailleurs, j'émets quand même quelques bémols concernant les personnages secondaires, notamment les deux amis que se fait Sofia à l’hôtel. Pas du tout convaincue par ces deux personnages qui me sont apparus bien creux et superficiels par rapport aux deux héros. Un peu dommage car j'ai eu la sensation qu'ils avaient été un peu survolés. 

Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? fut une lecture plaisante. Un roman avec de très bons éléments et de moins bons mais néanmoins un roman à découvrir si vous aimez les belles romances et les magnifiques paysages écossais. 

Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? de Lucie Castel

Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? de Lucie Castel 
Romance - Editions Harlequin - 378 pages
Où l'acheter : Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article