Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

New York odyssée de Kristopher Jansma

31 décembre. Plusieurs amis, inséparables depuis l’université, se retrouvent pour fêter ensemble l’année à venir. Sara, journaliste débordée, son compagnon Georges, brillant astronome, Jacob, écrivain, poète et infatigable grande gueule, William le banquier d’affaires et Irène, jeune femme charismatique, artiste peintre et centre névralgique de la bande. Ils ont 25 ans. Ils vivent depuis peu à New York et attendent tout de cette nouvelle ville, de cette nouvelle vie. Mais l’année à venir en décidera autrement. Dans les mois suivants, la maladie d’Irène bouleversera leurs attentes et donnera une direction complètement différente à l’existence de chacun.

New York Odyssée est le premier livre que j'ai lu dans le cadre du Prix des Lecteurs du Livre de Poche. J'ai en effet la grande chance de faire parti du jury pour le pôle Littérature et je dois avouer que je suis ravie car je pense que cela va vraiment me faire sortir de ma zone de confort. J'ai reçu les trois premiers ouvrages sélectionnés pour le mois de février et ce titre précis était celui qui me tentait le moins, mais j’espérais une bonne surprise. Force me fut de constater que j'ai énormément peiné à terminer cette lecture et que disons le franchement, je n'ai pas aimé.

Je ne vous ferai de petit pitch car très honnêtement je serai bien incapable de résumer cette histoire. Si je devais quand même vous parler du récit en une phrase, je vous dirai qu'il s'agit de l'histoire de quatre amis d'enfance qui débarquent à New York et qui décident d'y faire leur vie malgré les tracas du quotidien et la terrible maladie qui va toucher l'un d'entre eux. 

Pour être honnête, je n'ai rien apprécié dans ce roman, ni le récit, ni les personnage et encore moins le style de l'auteur. Mais bon parlons d'abord de l'histoire. Comment dire...J'ai souffert tout le long de ma lecture, d'une part car je ne ressentais rien d'autres qu'un ennui profond à tourner les pages et d'autre part parce que c'est le genre de récit qui a tendance à m'insupporter. On suit une bande de copains qui recherchent un sens à leur vie, c'est pour moi un roman pour "bobos". Perso, j'avais juste envie de rentrer dans le livre et de mettre une claque aux personnages en leur disant de se prendre en main. La vie, ce n'est pas ça. En tout cas, ce n'est pas ma conception de la vie et du coup, j'ai eu beaucoup beaucoup de mal à ne pas lever les yeux au ciel devant ce qui arrive aux personnages. 

Ce qui est dommage, c'est que la thème de la maladie est plutôt bien traitée mais tout le reste n'a strictement ni queue ni tête et j'ai juste ressenti une succession d'événements, sans réel lien les uns avec les autres qui se déroulaient devant mes yeux. Par ailleurs, je trouve que le contrat qui est tacitement passé avec le lecteur de part le titre du roman n'est clairement pas respecté. New York n'est que peu voire pas du tout présent durant tout le récit. Cependant, il faut quand même souligner que j'ai trouvé un aspect du roman plutôt pas mal : c'est le fait qu'il y ait une belle représentation LGBT sans stigmatisation ou exagération, ce qui est assez rare pour le souligner.  

Bon, les personnages maintenant ! Pffff, des vrais têtes à claques. Sauf peut-être Irène que j'ai trouvé digne dans son combat mais les autres n'ont réussi qu'à m'agacer. En tout cas, ils sont absolument insupportables (en particulier Jacob et quand on pense que toute la seconde partie du roman lui ai consacré, je vous laisse imaginer à quel point j'ai trouvé le temps long en essayant d'arriver au bout de ce roman) et surtout pas du tout attachants. Je ressors de ma lecture et je suis bien incapable de vous dire les prénoms des autres personnages principaux ou secondaires, c'est dire ! Bref, de ce côté-là encore une belle déception.

Mais le pire, fut, dans cette lecture : le style. Je pense que c'est vraiment rare lorsque je n'aime pas une plume mais là ! Mon Dieu ! La catastrophe ! C'est lourd, c'est long, c'est pompeux et surtout c'est d'un prétentieux ! L'auteur part parfois dans de belles envolées qui se veulent lyriques mais dont finalement on ressort en ricanant tant c'est peu naturel. Non vraiment, je me demande même si ce n'est pas la première fois que je déteste autant l'écriture d'un auteur. En tout cas, il est certain que je ne le relirai jamais.

New York Odyssée fut une cruelle déception. Rien n'aura su trouver grâce à mes yeux : ni le récit (trop "bobo"), ni les personnages (agaçants au possible) et encore moins le style prétentieux deKristopher Jansma. En une phrase, je suis totalement passée à côté de ce roman et je ne vous le recommande pas du tout. 

New York odyssée de Kristopher Jansma

New York odyssée de Kristopher Jansma
Titre VO : Why We Came to the City
Contemporain - Editions Le livre de poche - 608 pages
Où l'acheter : New York odyssée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article