Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

La lune est à nous de Cindy Van Wilder

Max et Olivia n’ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s’intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d’être recrutée par la très populaire chaîne YouTube « Les Trois Grâces » et s’investit dans le milieu associatif. Ils n’ont rien en commun, si ce n’est qu’ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu’ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L’habit ne fait pas le moine, dit-on… Ni Max ni Olivia ne s’attend aux défis qu’ils vont rencontrer. Et si l’aiguille de la balance n’était pas le seul challenge ? Et s’il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre… ?

Je dénonce mais c’est uniquement à cause de Jess Livraddict et de son enthousiasme concernant ce roman que je l’ai emprunté à ma médiathèque. Le sujet ne me tentait pas trop car je lis rarement du contemporain et que j’ai du mal avec les sujets de société. Ils ont tendance à me prendre aux tripes, à me retourner complètement émotionnellement et du coup comme ce n’est pas forcément ce que je recherche dans une lecture, je préfère passer mon tour. Bref, je me suis quand même lancée dans cette lecture qui semblait faire l’unanimité auprès de ses lecteurs sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Finalement je ressors de ma lecture plutôt satisfaite même si je suis loin du coup de cœur. Ce fut une lecture plaisante certes mais j’ai un peu la sensation d’être passée à côté...

La lune est à nous offre aux lecteurs le point de vue de deux adolescents pas forcément très à l’aise dans leur peau ou dans leur vie : Olivia, noire, « grosse » mais qui a décidé de ne pas se laisser bouffer la vie par les "haters" et a lancé un compte Instagram qui est suivi par beaucoup de monde ainsi que Max, adolescent rondouillard, qui se débat avec son homosexualité qu’il se refuse à assumer pleinement. Leur rencontre, sur fond de harcèlement, est comme une évidence pour eux. Un vrai coup de foudre d’amitié. 

Pour tout avouer je suis bien embêtée...Je ne sais pas comment parler de ce roman. J’ai passé un bon moment en compagnie des deux héros, j’ai tourné les pages avec avidité et dans l’ensemble, j’ai trouvé les propos de l’auteure très justes mais je n’ai pas réussi à vraiment ressentir de l’émotion durant ma lecture. Pour moi, il y avait trop de choses dans La lune est à nous. Le mieux est l’ennemie du bien et dans ce cas précis c’est justement ce que j’ai ressenti. Cela part, je pense, d’une bonne intention de l’auteure...Je pense qu’elle a voulu aborder et traiter beaucoup de thématiques touchant les adolescents et les jeunes adultes telles que : le racisme, l’acceptation de soi, la grosso-phobie mais aussi le harcèlement, le danger des réseaux sociaux, les conflits familiaux, l’homophobie...Pour moi, c’était trop. J’aurais préféré qu’elle ne développe que deux ou trois thématiques plutôt que toutes celles ci. Au final, j’ai ressenti une impression de manque de profondeur concernant certains sujets abordés et c’est bien dommage car lorsque Cindy Van Wilder parle notamment du harcèlement virtuel et des conséquence sur les adolescents elle le fait avec une telle finesse qu’on ne peut s’empêcher de regretter que ce ne soit pas le cas pour les autres sujets dont parle le roman. 

Mais si on en reste au récit à proprement parlé, il n’y a pas de fausses notes. L’histoire est bien ficelée, bien travaillée. Les deux arcs narratifs s’entrelacent avec justesse et le lecteur est accroché par l’histoire. Petit bémol pour moi par contre, n’étant pas belge, je suis souvent passé à côté de certaines références (notamment en ce qui concernent le spectacle Décrochez la lune). Mais j’ai apprécié avoir un petit lexique à la fin du roman. 

Concernant les personnages, la encore l’auteure a tout bon. Je les ai aimé, en tout cas pour les deux personnages principaux que j’ai trouvé très bien caractérisés et attachants. J’avoue avoir eu une petite préférence pour Max qui m’a, pour le coup, plus touché qu’Olivia. Les personnages secondaires sont également sympathiques bien qu’un peu trop nombreux à mon goût (j’ai parfois eu du mal à les distinguer les uns des autres). Ce qui me semble, cependant, le plus réussis c’est les relations entre ces personnages. L’auteure n’est pas tombée dans la facilité et les travers de certains romans jeunesse. 

Je pense que c’est, comme pour les Outrepasseurs, la plume de l’auteure qui m’aura à nouveau le plus séduite dans cette histoire. Cindy Van Wilder écrit avec beaucoup de délicatesse, de subtilité et finalement c’est elle qui a su me séduire à travers ses mots. Le roman est rythmé, bien écrit et accessible à un public jeune et moins jeune. Bref, c’est tout bon !

La lune est à nous est un roman qui m’a plu. J’ai aimé l’histoire, les personnages et la plume de l’auteure mais je suis ressortie avec un sentiment de fouillis et de « too-much » en ce qui concerne les thématiques abordées dans le roman. Dommage mais c'est une lecture que je recommande néanmoins. 

La lune est à nous de Cindy Van Wilder

La lune est à nous de Cindy Van Wilder
Jeunesse - Editions Scrineo - 377 pages
Où l'acheter : La Lune est à nous

D'autre(s) roman(s) chroniqué(s) sur le blog :
Les Outrepasseurs. Tome 1. Les héritiers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article