Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

Red queen. Tome 1 de Victoria Aveyard

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Cela faisait un bout de temps que j'avais envie de découvrir cette saga qui a fait beaucoup parler d'elle sur la blogosphère et j'étais ravie de pouvoir emprunter le premier tome à ma médiathèque (j'avoue qu'en ce moment, je suis souvent déçue par mes lectures aussi suis-je bien contente d'avoir emprunté plutôt qu'acheté !) Pour être tout à fait honnête, cela faisait un moment que je n'avais pas été à ce point captivée par une lecture. J'ai terminé ce roman en ayant pris une grande claque et même si certaines petites choses m'ont déplus, je ne suis vraiment pas passé loin du coup de cœur. 

Dans le monde où vit Mare Barrow, il existe deux sortes d'être humains : les Argents, des êtres dotés de pouvoirs surhumains qui dominent le monde et les Rouges : êtres humains ordinaires utilisés comme main d'oeuvre et chair à canon par les Argents. Mare est une rouge et dans ce monde dangereux et cruel, elle va bientôt se révéler être bien plus qu'une simple humaine, elle va même se révéler être bien plus qu'une argent. 

Je vais commencer par vous parler de ce qui m'a scotché, à savoir, le récit en lui-même. Je dois avouer que pourtant ça ne démarrait pas si bien que ça. Arrivée à la moitié du roman, je trouvais l'ensemble un peu poussif, convenu (mouais, je me disais encore une énième dystopie pour ado) et lent (il y a quand même pas mal de longueurs durant la première moitié du roman, ce qui m'a légèrement ennuyé). Et puis, lorsque les événements avec la garde écarlate se mettent en place, j'ai commencé à être un peu plus happée dans l'histoire. Mais ce qui a fini par me bluffer totalement, c'est le twist final (Spoilers : la trahison de Maven et la mort du roi). Alors là ! J'espère que vous me passerez l'expression dear readers mais j'en suis restée comme deux ronds de flan. Je ne l'avais pas du tout vu venir et je dois avouer que j'en suis restée estomaquée. Autant vous dire que je n'ai qu'une hâte : lire la suite ! 

L'univers m'a un peu moins convaincu. Déjà, je ne sais pas vraiment pourquoi, j'étais persuadée que j'allais avoir le droit à une histoire young-adult de vampires. Du coup, j'ai été agréablement surprise de constater qu'il n'en était rien. Cependant, si l'univers dystopique est riche et intéressant (le côté fantastique des différents pouvoirs des argents m'a beaucoup plu et j'aurais souhaité en savoir un peu plus là-dessus), il reste un peu survolé à mon goût. Plusieurs fois, en lisant, je me suis dis que j'aimerais avoir plus d'informations sur tel ou tel élément de l'univers et malheureusement il est finalement assez peu développé. Cependant, étant donné que l'on est sur un premier tome, j'ose espérer que les éclaircissements sont à venir dans la suite.

Autre excellent point : les personnages. Comme je l'ai lu dans ce roman, il ne faut faire confiance à personne, ne se fier à personne et j'ai envie de dire, en particulier à l'auteure Victoria Aveyard. Elle m'a mené en bateau avec certains personnages du début à la fin. Dans l'ensemble, ils sont tous très bien caractérisés. L'héroïne, Mare, est particulièrement humaine et attachante (même si son petite côté girouette m'a parfois agacé). Les princes ont chacun leur caractère mais leur personnages sont, à leur façon, extrêmement bien dépeints (Spoilers : en particulier Maven que l'auteure a réussi à me faire adorer puis détester en l'espace de quelques pages). Les personnages secondaires sont, eux aussi, réussis, que ce soit les adversaires de Mare (Evangeline et la Reine mère sont à vomir) ou ses alliés (Julian m'a énormément touché et Lucas aussi, à sa manière). En bref, une belle brochette de personnages travaillés, vivants, attachants, détestables, pitoyables, etc. Du grand spectacle ! Seul petit bémol : pour moi qui ne suis pas fan des triangles amoureux, je dois avouer que le rectangle (oui, oui, oui, vous avez bien lu) amoureux mis en place ne m'a pas du tout convaincu.

Concernant le style de Victoria Aveyard, là encore, une très bonne surprise. Certes, je l'ai déjà indiqué, j'ai regretté quelques longueurs au début du roman mais dans l'ensemble le roman se lit extrêmement bien. La plume est fluide, dynamique et très agréable à découvrir. C'est simple mais très graphique. J'ai lu dans les remerciements que l'auteure avait suivi des cours pour écrire des scénarios de séries télévisées ou de films et il est vrai que cela s'en ressent à la lecture. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser que ce livre ferait une formidable série à suivre sur petit écran. Autre point que j'ai apprécié concernant le style, ce fut le fait que l'auteure n'hésite pas à maltraiter ses personnages. Ils souffrent, il y a du sang, des larmes, de la poussière, de la noirceur, somme toute, un spectacle délectable pour le lecteur en quête d'aventures et de frisson.

Red Queen fut une surprise. Une surprise car je ne m'attendais pas à grand chose en débutant cette lecture et j'ai été totalement bluffée. L'histoire est captivante, bourrée de rebondissements tous plus surprenants les uns que les autres. Les personnages sont très bien dépeints et servent à merveille les plans machiavéliques de l'auteure. Seuls défauts que j'ai pu noter : quelques longueurs et un manque de développement de l'univers. Néanmoins, une lecture qui restera dans mon Top 5 de l'année 2017. Presque un coup de cœur. En tout cas, une excellente découverte dont il me tarde de lire la suite !

Red queen. Tome 1 de Victoria Aveyard

Red queen. Tome 1 de Victoria Aveyard
Titre VO : Red Queen
Bit-lit - Editions du Masque - 444 pages
Où l'acheter : Red Queen. Tome 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article