Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

Orgueil et Préjugés de Jane Austen

En Angleterre, dans la société provinciale guindée, fière de ses privilèges et de son rang social, Mrs. Bennett, mère de cinq filles, veut à tout prix les marier... Elle n'hésite pas à faire la cour à son nouveau voisin, Mr. Bingley, jeune homme riche qu'elle aurait aimé donner comme époux à sa fille aînée Jane. S'ébauche une idylle entre Jane et Mr. Bingley, qui pourrait bien aboutir à un mariage. Elisabeth, soeur cadette de Jane, se réjouit de cet amour naissant. Mais c'est sans compter le dédain et la méfiance de l'ami intime de Bingley, Mr. Darcy qui, n'appréciant pas les manières de Mrs. Bennett et de ses filles, empêche Bingley de se prononcer. Elisabeth de tempérament fort et franc, consciente de la valeur et du mérite de son milieu, affronte Mr. Darcy...

Orgueil et Préjugés et moi, c'est tout une histoire. J'avais entendu parler de Jane Austen depuis des années - en bien, j'ajoute - avant de débuter ma première lecture de ce roman. Je n'avais jamais osé tenté le pas mais je dois avouer que, lorsque j'étais en 3ème année de Licence d'Anglais et que ce livre est tombé au programme de littérature pendant tout le premier semestre, j'étais plutôt contente de pouvoir enfin découvrir cette auteure classique et j'étais persuadée d'aimer. Bon, soyons francs dès le départ, ce ne fut pas le cas. Je n'ai pas aimé. Et je dois avouer que décortiquer le roman de A à Z pendant trois mois n'a pas aidé.

Depuis, j'ai lu d'autres romans de Jane Austen (sans grand succès, il faut bien le dire) et même si j'aime beaucoup la plume de l'auteure, j'ai toujours beaucoup de mal avec l'ensemble de ses romans. Mais bon, dans le cadre de ma lecture commune sur les classiques anglais, je me suis dit que ça serait pas mal de laisser une deuxième chance à ce roman. J'ai donc relu ce roman il y a quelques semaines et même si j'aurais adoré pouvoir dire que j'avais changé d'avis sur Orgueil et Préjugés. Ce ne fut malheureusement pas le cas.

Alors don't get me wrong, je n'ai pas non plus trouvé ça aussi pénible à lire que la première fois (il faut dire aussi que là, j'ai fait ma feignasse et que je l'ai lu en français) mais dans l'ensemble, je ne ressors pas du tout conquise par ma lecture. J'ai retrouvé les mêmes travers que durant ma précédente lecture : des longueurs, encore des longueurs et toujours des longueurs. 

Et c'est bien dommage car le récit est finalement riche en rebondissements et en péripétie. Les personnages sont travaillés (je vais revenir dessus) et le style toujours aussi plaisant mais vraiment, c'est long, c'est beaucoup beaucoup trop long. La première moitié du roman, en particulier, a été vraiment difficile à lire pour moi. Je me suis terriblement ennuyée. La seconde est un peu plus rythmée et de fait, j'ai mis moitié moins de temps à la lire que la première. 

Certes, il s'agit là d'un roman contemplatif mais le récit a quand même trop de soucis de rythme à mon goût. C'est dommage car le ton du roman et son contenu sont finalement intéressants. J'ai beaucoup aimé re-découvrir la "gentry" de l'époque et les mœurs d'un temps que l'on ne comprends plus vraiment. De ce côté-là, Jane Austen a vraiment su retranscrire l'authenticité de ses histoires. 

Pour ce qui est des personnages, je pense et j'ai toujours pensé que c'était le point fort de Jane Austen. Elle sait brosser une telle variété de personnages que ses romans deviennent vraiment des portraits criant de vérité de son époque. J'ai apprécié la finesse des caractérisations des personnages. Il y a de tout dans ce roman : des personnages insupportables, des personnages attachants, d'autres que l'on a envie de baffer. Bref, pari réussi de ce côté-là.

Bon, là par contre, on arrive à l'épineux problème de la romance dans ce roman. Je vais sûrement m'attirer les foudres mais moi, même après cette deuxième lecture, je n'y crois pas à cette histoire d'amour. Ou tout du moins, je pense qu'elle ne va que dans un sens. Pour moi, Elizabeth est quelqu'un de résolument pragmatique et elle a vu en Mr. Darcy le moyen de se mettre à l'abri du besoin. Un point, c'est tout. (D'ailleurs, le fait qu'elle tombe mystérieusement amoureuse de lui pile au moment où elle voit Pemberley n'est pas un hasard...). Par contre, je suis persuadée que lui l'aime sincèrement... 

Orgueil et préjugés fut une relecture sympathique mais sans plus. A nouveau, j'ai regretté une profusion de longueurs dans le récit qui m'ont vraiment gêné. Par ailleurs, j'ai toujours autant de mal à adhérer à la romance. Néanmoins, un roman à découvrir si ce n'est pas déjà le cas, ne serait-ce que pour la plume caustique de Jane Austen. 

Orgueil et Préjugés de Jane Austen

Orgueil et Préjugés de Jane Austen
Titre VO : Pride and prejudice
Classique, Romance - Editions Archipoche - 477 pages
Où l'acheter : Orgueil et préjugés

D'autre(s) roman(s) de cette auteure :
Persuasion
Raison et sentiments
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alice 15/02/2018 14:16

Tu fais saigner mon petit coeur de janéite :'(

Evy 15/02/2018 16:53

Ah oui, je m'en doutais ! Mais ne me tape pas ! Je reconnais quand même à Jane Austen de belles qualités. Juste j'ai du mal avec le personnage d'Elizabeth !

mickaéline 26/01/2018 19:50

Olala, ce que tu me soulage, en générale, je ne vois que des avis positifs, sur ce livre, tout comme toi, j'ai tenté, une relecture, il y a quelques temps, me disant, que la première, ayant été faite dans le cadre de l'école, c'était sans doute pour ça, que je ne l'avais pas apprécié. Mais cette seconde lecture, à plutôt renforcé ce sentiment. Je vais te rejoindre, dans les foudres, car j'ai toujours, eu la même opinion, que toi, sur cette histoire, d'amour, ça ne colle pas, mais pas du tout, je ne sais pas si tu as vu l'adaptation, mais je l'ai trouvé, encore plus longue. Je me suis ennuyée, d'un bout à l'autre, malgré le jeu des acteurs.

Evy 27/01/2018 14:10

Moi aussi je ne lis que des avis positifs sur ce roman, du coup, j'avoue que ton commentaire me fait plaisir ! Enfin, on se sent moins seules ;)