Lecture en cours

 

Découvrez mon premier roman💕🧁❄

Découvrez mon premier roman :
À cœurs perdus aux éditions MxM Bookmark.

 

Publié par Evy

Agatha Raisin enquête. Tome 1. La quiche fatale de M.C. Beaton

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.

Je vois passer cette série de romans policiers "à la British" depuis un bon moment sur la toile. Dernièrement, une adaptation télé - aux avis plutôt partagés - a été diffusée (sur France 2, si je ne me trompe pas) et cela m'a donné envie de me plonger dans le premier tome de cette saga littéraire. 

Agatha Raisin, quinquagénaire londonienne, n'a toujours rêvé que d'une chose : prendre sa retraite et partir s'installer dans un joli cottage dans les Cotswold, au sud-ouest de l'Angleterre. Après une carrière très satisfaisante dans les relations publiques, elle a enfin atteint son but et déménage dans la campagne anglaise. Mais son arrivée ne se passe pas aussi bien qu'elle l'espérait et elle se sent vite seule dans ce petit village. Afin de mieux s'intégrer, elle décide de participer au concours local de confection de quiches. Mais quand sa quiche s'avère être empoisonnée et tue un habitant de Carsely, sa popularité est loin de grimper en flèche. 

Alors, si je suis tout à fait honnête, je suis bien incapable de dire si j'ai aimé ou non cette lecture. Je m'attendais à adorer, même le style policier est loin d'être mon genre de prédilection, car le pitch de départ et le côté décalé et "so British" me semblaient très attirant et surtout à mon goût. Pourtant, j'ai terminé cette lecture assez perplexe et sans vraiment pouvoir mettre des mots sur mes impressions de lecture. Mais essayons quand même.

Tout d'abord, je vais me pencher sur le côté "policier" du roman. C'est sûrement l'aspect de La quiche fatale que j'ai le moins apprécié. L'intrigue policière est, à mon goût, beaucoup trop simple et prévisible et pour être tout à fait honnête, j'avais deviné qui était le meurtrier ainsi que son motif et son mode opératoire bien avant la fin du roman, ce qui est vraiment dommageable. Il y a également un vrai problème de rythme, car, certes le roman est relativement court, mais il y a quand même un nombre trop conséquent de longueurs qui plombent la lecture. Cependant, je mets cela sur le compte du fait qu'il s'agit là d'un premier tome et qu'il faut un peu de temps pour introduire les personnages et le décor. 

Justement, parlons des personnages ou plutôt du personnage principal puisque la saga repose entièrement son héroïne : Agatha Raisin. Et si je puis m'exprimer ainsi, elle fait le show à elle toute seule. J'avoue qu'au début, je ne l'appréciais pas vraiment. Trop sèche, trop pète-sec, j'avais beaucoup de mal à éprouver de l'empathie pour elle. Cependant au fur et à mesure que l'on tourne les pages, on se rend compte qu'il y a plus sous cette carapace de dure à cuire et de femme caustique, qu'Agatha est une femme seule qui cherche désespérément un peu de chaleur humaine. Cela m'a vraiment aidé à m'attacher au personnage.

Ce qui est dommage, néanmoins, c'est que justement le roman ne tourne qu'autour d'elle et que ce caractère bien trempé a tendance à "écraser" les personnages secondaires. Je n'ai pas été fan de Roy, dépeint d'ailleurs comme un sacré opportuniste mais en revanche la femme du pasteur et surtout l'officier Bill Wong sont des personnages particulièrement attachants et j'ai hâte de les retrouver dans la suite des aventures d'Agatha.

Car oui, même si je suis ressortie mi-figue, mi-raisin (Mouahahahah !) après cette lecture, j'ai, comme je m'y attendais, été totalement charmée par le côté authentique et "à l'anglaise" de ce roman. Le décor de la campagne anglaise est bucolique à souhait et m'a fait retourner quelques années en arrière lorsque j'avais l'habitude de m'y balader. Le cottage d'Agatha m'a donné envie de m'acheter une résidence secondaire au Royaume-Uni (I wish !) et globalement on sent toute cette atmosphère "British" que j'aime tant dans ce roman et rien que pour cela, je lirai la suite.

Quelques notes enfin, sur la plume de M.C Beaton, que je découvrais avec cette lecture, lecture que j'ai effectué en VO. En soit, j'ai aimé le style de l'auteure. Il est simple, va droit au but (un peu comme Agatha) et joue beaucoup avec l'ironie. Une bonne combinaison. Reste les quelques longueurs déjà évoquées, qui m'ont un peu gêné durant ma lecture.

Agatha Raisin et la quiche fatale fut une lecture en demi-teinte. J'ai adoré le décor et l'atmosphère du roman. L'héroine a su me toucher de part sa complexité mais j'ai déploré une intrigue policière trop légère et trop facile ainsi que quelques longueurs. Néamoins, ce livre reste plus que sympathique à lire et je le recommande aux amoureux de culture anglaise. 

Agatha Raisin enquête. Tome 1. La quiche fatale de M.C. Beaton

Agatha Raisin enquête. Tome 1. La quiche fatale de M.C. Beaton 
Titre VO :  Agatha Raisin and The Quiche of Death  
Contemporain, Policier - Editions Albin Michel - 320 pages
Où l'acheter : Agatha Raisin enquête. Tome 1. La quiche fatale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article